Randonnées Hautes-Pyrénées FFrandonnée

Randonner dans les Hautes-Pyrénées

 

   LE CHOIX DE L’ITINERAIRE   

  • Si vous êtes débutant, ne surestimez pas vos forces : commencez par une mise en jambe sur des itinéraires balisés en vallée et renseignez-vous auprès des Offices de Tourisme, dans les Maisons du Parc national...
  • Evitez de partir seul ou informez votre entourage du choix de l’itinéraire
  • Adaptez le parcours en fonction des personnes qui vous accompagnent
  • Avant de partir, prenez le temps d'estimer les difficultés du parcours et calculez votre temps de marche en fonction du dénivelé : en montée, un randonneur débutant ou chargé effectue en moyenne 300/350 m de dénivelé positif par heure et 400/450 m de dénivelé en descente. Sur du plat, les valeurs moyennes de progression sont de 4km/h.
  • Pour la haute montagne, n'hésitez pas à partir avec un guide ou un accompagnateur, ils vous permettront de découvrir de beaux itinéraires, hors des sentiers battus.

 

   L'EQUIPEMENT   

Un sac à dos dont le volume devra être adapté à la randonnée que vous avez prévue.

  • Pour la marche en terrain accidenté, les simples tennis sont à proscrire; optez pour des chaussures à semelles crantées et à tige haute tenant bien la cheville. Lorsqu'elles sont neuves, il est conseillé de les "former" avant, en pratiquant des balades en plaine afin d'habituer le pied.
  • des vêtements chauds et imperméables, une paire de gants et un bonnet, même en plein été : le temps change très vite en montagne
  • des lunettes de soleil, de la crème solaire (indice élevé), un chapeau pour éviter l'insolation
  • Une gourde d'un litre au minimum (mais jusqu’à 2 ou 3 litres suivant la météo et la difficulté du parcours) - Ne buvez pas l'eau des torrents, elle peut être polluée par des animaux morts ; apprenez plutôt à repérer les sources sur votre carte IGN
  • quelques aliments énergétiques (barres de céréales, fruits secs...) à consommer régulièrement tout au long de l'effort.
  • Une carte IGN au 1/25000 (TOP 25) ou un topo-guide avec fond de carte IGN
  • Une petite trousse de secours
  • Un téléphone portable pour donner l’alerte en cas d’accident et un sifflet pour être plus facilement localisé
  • Un sac poubelle pour ramener vos déchets
  • Et pour vos observations, n'oubliez pas de glisser dans votre sac à dos une paire de jumelle et un petit guide naturaliste
  • L’utilisation de bâtons télescopiques peut également faciliter la progression en terrain accidenté

 

   LA VIE PASTORALE   

  • En début d'après-midi, soyez discret aux abords des cabanes de bergers : respecter leur repos
  • Tenir les chiens en laisse
  • Ne traversez pas les prairies de fauche lorsque l'herbe n'a pas encore été coupée
  • Refermez soigneusement les barrières que vous ouvrez (dans un groupe, prévenir le dernier)       

 

LES ANIMAUX DOMESTIQUES EN ESTIVES

  • Les vaches : contourner les troupeaux à distance, ne passez pas entre un veau et sa mère, celle-ci pourrait devenir dangereuse
  • Les chevaux : ne passez jamais derrière à moins de 3 mètres, risque de ruade. Ne leur donnez pas à manger, ils deviendront trop familiers et gênants
  • Les moutons : approchez-vous toujours tranquillement des troupeaux pour ne pas les effrayer (risque de chute)
  • Ne jetez aucun détritus : un emballage plastique, un mouchoir en papier peuvent faire mourir une brebis.
  • Si un chien de protection (patou) vient vers vous en aboyant, gardez un comportement calme : ne pas crier, ne pas jeter de pierre, ne pas menacer avec un bâton, ne pas donner à manger ; arrêtez-vous ou continuer à contourner le troupeau - Quel comportement adopter face à un chien de protection des troupeaux ?

 

L’ECOBUAGE

L'écobuage, ou débroussaillement par le feu, est une pratique agricole ancestrale encore largement utilisée dans les Pyrénées. Elle a pour but de favoriser la régénération des pâturages pastoraux. Ces brûlages sont pratiqués légalement du 1er novembre au 30 avril.

Quelle conduite doit-on tenir à proximité d’un écobuage ?

  • S'écarter de la fumée car elle présente le risque le plus important (asphyxie)
  • Restez calme, ne fuyez pas devant le feu (en raison de sa rapidité de propagation : gaz, chaleur, essoufflement,...). Il peut être possible de traverser le rideau de flamme vers sa partie déjà brûlée. Il S'AGIT D'UNE SOLUTION EXTREME ET RISQUEE mais qui peut être salutaire; dans ce cas, pensez à quitter vos vêtements en matière synthétique (veste polaire...).
  • Quand le danger est passé, essayez d’évaluer l’importance du sinistre et si nécessaire alertez les secours.

 

   PRESERVEZ LE MILIEU  

  • Restez sur les sentiers, ne coupez pas les lacets, cela peut entraîner une importante érosion
  • Rapportez tous vos déchets, ne laissez aucune trace de votre passage
  • Ne laissez pas vos bouteilles vides dans les cabanes

 

   LA FLORE  

 

 

Préférez la photo à la cueillette ; dans le Parc National, toute cueillette ou récolte est interdite. C'est également le cas pour les nombreuses espèces protégées en plaine et en montagne

Dans les secteurs très fréquentés, restez sur les sentiers pour éviter le piétinement des pelouses.

 

 

 

    LE CAMPING EN MONTAGNE  

Le bivouac (tente montée pour la nuit) est autorisé mais règlementé dans les espaces protégés : à plus d'une heure de marche d'une route d'accès dans le Parc National, avec une plage de tolérance entre  19h - 9h, et uniquement sur les 2 aires de bivouac autorisées dans la Réserve Naturelle du Néouvielle.

 

LES CONSEIL DU CAMPEUR :

  • N'installez pas votre tente au même niveau que les cours d'eau (risque d'inondation en cas d'orage), ni sous de grands arbres isolés (orage)
  • Evitez les cols (vent) et les cuvettes (froid)
  • Dans la mesure du possible, évitez de vous installer à proximité des troupeaux (les bêtes trop curieuses peuvent s'emmêler les pattes dans les tendeurs et la proximité du bétail sous-entend souvent la présence de mouches et de taons).
  • S'il fait froid, choisissez un endroit qui accueillera les premiers rayons du soleil
  •  Et bien sûr,  ne laissez aucune trace de votre passage !   

 

   LA METEO  

Ne partez jamais sans consulter le bulletin météo local (affiché dans les offices de tourisme) - Répondeur Météo France pour le bulletin des Hautes-Pyrénées : 08 99 71 02 65 ou 32 50 - Ou sur le site Météo France

  • Pour les itinéraires au-dessus de 1500m, ne partez que par beau temps, les meilleurs randonneurs peuvent se perdre dans le brouillard.

Plus d'infos : ici

LES ORAGES EN MONTAGNE

  • Relativement fréquents, ils sont également plus surprenants, plus violents et plus dangereux qu'en plaine. L'orage est en général annoncé par des coups de vent et s'accompagne de fortes averses de pluies, de neige ou de grêle ainsi que d'un refroidissement.

QUELQUES CONSEILS :

  • Evitez les crêtes ; si l'on est surpris sur un sommet, descendre le plus bas et le plus rapidement possible.
  • Eloigner de soi toute pièce métallique (bâtons, piolet...)
  • Ne pas stationner sous les arbres et rochers surtout lorsqu'ils sont isolés, ni sur les surplombs ou sous tout ce qui peut être conducteur (eau qui ruissèle le long d'une paroi).
  • S'asseoir par terre, la foudre étant attirée par tout ce qui dépasse : s'isoler au maximum du rocher ou du sol au moyen de tout matériau isolant : sac de couchage, tapis de sol, sac à dos...

A FAIRE ET A NE PAS FAIRE EN CAS D'ORAGE

 

   LA TROUSSE DE SECOURS  

LE MATERIEL :

  • Compresses stériles, rouleau de sparadrap, pansements anti-ampoules "seconde peau", pansements individuels de plusieurs tailles, désinfectant incolore, éosine aqueuse en dosettes, sérum physiologique en dosettes
  • Une paire de petits ciseaux pour couper les compresses, des épingles à nourrices, une pince à écharde
  • Couverture de survie
  • Pastilles de purification de l'eau
  • Morceaux de sucre

Plus d'infos : ici

 

   EN CAS D’ACCIDENT  

  • Eviter la panique : garder son calme
  • Prendre des dispositions pour ne pas laisser le blessé seul ; le couvrir (couverture de survie, ,veste...)
  • Donner l'alarme auprès du plus proche service public en fournissant toutes les précisions possibles : voir fiche "Message d'alerte"
  • L'alarme doit être donnée auprès des services de secours en montagne, des gendarmeries, des gardiens de refuge, des personnes susceptibles de la répercuter aux responsables de secours.
  • Secours en montagne : tél. 112
  • A NOTER : vous pouvez donner l’alerte à partir d’un portable, même si votre réseau abonné n’est pas celui qui est disponible à proximité. Vous pouvez aussi joindre les secours à partir d’une cabine téléphonique même sans carte.  Donnez votre numéro de téléphone et ne raccrochez surtout pas tant que votre interlocuteur ne vous l'a pas demandé. Économisez les batteries de votre téléphone en plaçant ce dernier au chaud au plus près de vous. Dans un groupe gardez un appareil allumé et éteignez les autres.

 

 

<<  En cas de secours héliportés, utiliser ces signes conventionnels

Ne jamais approcher d'un hélicoptère avant d'y être invité par l'équipage.
      

 

 

 

 

Webcam du pic du Midi

 

Avant de partir en rando,    

quel temps fait-il là-haut ?

WEBCAM

Les rendez-vous

RANDO-OCCITANE

23, 24 et 25 juin 2017 à Cauterets

VOIR LE PROGRAMME

Photo du mois

                   PLUS DE PHOTOS > ICI